Connaissez-vous le glitch art ? Si ce n’est pas le cas foncez dès la rentrée au Pavé d’Orsay rue de Lille pour y découvrir « XIXe cycle », la première exposition personnelle de Jean-Guillaume Le Roux, artiste numérique et théoricien du Virtualisme, qui présente dans ce bel espace des œuvres exclusivement réalisées par le truchement de cette technique bien particulière de l’art numérique.

Le glitch art, ou l’esthétique du bogue

Le glitch ? Un dysfonctionnement, un bogue, une anomalie dans les données d’un jeu vidéo, d’un logiciel, d’une vidéo ou d’une image. Jean-Guillaume en tire une esthétique, en appliquant ses recettes – gardées secrètes – à des images du 19e siècle, mettant ainsi en parallèle la révolution industrielle de l’époque et celle que nous vivons depuis la fin du 20e, la révolution digitale.

Jean-Guillaume Le Roux dispose déjà d’un sérieux bagage artistique. Diplômé de Sciences de l’art à la Sorbonne, conférencier, il a été commissaire de plusieurs expositions, assistant des récentes performances à New York et Paris de Fred Forest – le pionnier de l’art vidéo qui sera consacré en 2017 par une exposition au Centre Pompidou – et a déjà pris part à plusieurs expositions collectives.

Des oeuvres accessibles

Les œuvres de Jean-Guillaume Le Roux présentées au Pavé d’Orsay sont produites en petits tirages (6 exemplaires) et vendues à des prix accessibles : 150 EUR pour les petits formats, 700 EUR pour des photos en 80 x 60 cm contrecollées sur dibond et encadrées dans des caisses américaines, et 900 EUR pour les plus grand formats (120 x 80 cm, contrecollées sur dibond en caisse américaine).

Personnellement j’ai flashé sur deux petits formats, E-care (150 EUR, 20 x 20 cm, 6 exemplaires + 3 EA) et Chronophagie, aux mêmes prix, dimensions et tirage. Sans parler de l’œuvre reproduite sur le carton d’invitation, Pixel moustache (700 EUR, 80 x 60 cm, 6 exemplaires + 3 EA, cadre américain) qui n’est autre que l’aïeul de l’artiste, un certain Etienne de Pierson, passé par le filtre glitch bien entendu.

Une campagne de crowdfunding en parallèle

Enfin, si vous êtes sensible au travail de Jean-Guillaume Le Roux, une campagne de soutien est actuellement en cours sur KissKissBankBank. Allez-y !

Infos sur l’exposition
Où ? Le Pavé d’Orsay, 48 rue de Lille 75007 PARIS
Quand ? Du 1er au 13 septembre 2016 (vernissage le 8 septembre)
Quoi ? Du glitch art, à profusion !
WTF ? Un cocktail détonnant de photos vintage, rafraîchies par les effets colorés du glitch art : la confrontation heureuse de deux révolutions, de deux mondes, de deux époques !

Étiquettes , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *