L’homme, victime de ses excès ?

Le Pêcheur (Peccator) est une oeuvre réalisée en 2016 par l’artiste hollandais Gurt Swanenberg pour une exposition sur les sept péchés capitaux, « Sous le charme de Bosch », organisée au Noordbrabants Museum de Bois-le-Duc aux Pays-Bas.

Zoom sur l’oeuvre
Gurt Swanenberg - Peccator (2016)
Gurt Swanenberg – Peccator (2016)

Gurt Swanenberg fait référence, dans cette série de peintures sur squelettes d’animaux et crânes humains,  aux tableaux de mission du 16e siècle constitués d’illustrations destinées à l’enseignement de la religion et à l’évangélisation des illettrés, autour de la notion de mal et des péchés capitaux.

Le recours à un véritable crâne humain (provenant de l’atelier d’un artiste hollandais) fait évidemment du Peccator une vanité, représentation allégorique de la mort, du passage du temps, de la vacuité des passions et activités humaines… mais pas seulement.

C’est toute l’ambiguïté de la condition humaine au XXIe siècle que l’artiste illustre dans sa série sur les péchés capitaux, en particulier dans le Peccator : l’homme, à l’origine de ses propres maux, paie les conséquences de ses excès (pollution, maladies, matérialisme, inégalités, violence…)

Gurt Swanenberg - Peccator (2016) Gurt Swanenberg - Peccator (2016)Gurt Swanenberg - Peccator (2016)

Gurt Swanenberg peint avec une infinie minutie : ses peintures offrent un impressionnant degré de précision qui ne livre ses détails qu’après un examen minutieux. N’employant que ponctuellement des pochoirs, l’artiste réalise ses œuvres d’après le motif – à la pointe d’un pinceau ultra-fin – et compose un œuvre d’une grande cohérence et d’une telle profondeur symbolique qu’on en oublierait presque la virtuosité plastique.

Le Peccator a été présenté pour la première fois en France en avril 2017, aux cotés notamment de Cryptozoologie Specimen 10, par la galerie en ligne Le Collectionneur Moderne, dans le cadre de son exposition De l’Art de Consommer à l’espace Thorigny dans le Marais à Paris.

Détails de l’oeuvre

Titre : Peccator (sinner/pollutor/destroyer) de Gurt Swanenberg (2016)
Dimensions : hauteur 20 x largeur 12 x profondeur 20 cm
Technique : Crâne humain surpeint à l’huile
Signé au dos « Gurt Swanenberg 2016 »
Pièce unique, fournie avec certificat
Présentoir : caisson en plexiglas sur une console en bois peint

Oeuvre avec option 1 option sur cette oeuvre

Notre avis
Le travail de Gurt Swanenberg est sidérant.
Loin du néo Pop Art, son oeuvre tient ses racines profondes dans l’imagerie des XVe et XVIe siècles, tout en étant résolument actuel et d’une réalisation qui frise la perfection.
Le Peccator est peut-être la figure (si l’on peut dire) la plus puissante de sa série sur les pêchés capitaux, le dérèglement climatique dû à l’activité humaine et ses conséquences sur l’homme étant au coeur de l’actualité.
Cette oeuvre, à la fois brutale et délicate, est unique et proposée à un prix encore accessible. Allez-vous oser ?

Une autre oeuvre de Gurt Swanenberg à retrouver sur Achetez de l’Art :

Nous vous invitons à découvrir le parcours et le travail de Gurt Swanenberg sur son site et son compte Instagram (en anglais).

Vous êtes amateur de ce type d'oeuvre ? compte Créez votre compte pour recevoir des suggestions et contenus liés à vos centres d'intérêt !

Étiquettes , , , , ,

Une pensée sur “Gurt Swanenberg : Peccator, crâne surpeint à l’huile”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *