Le dessin par excellence

Christelle Téa est une jeune artiste épatante, au parcours artistique déjà exceptionnel, qui fait l’unanimité des critiques et dont les oeuvres ont déjà intégré les collections d’illustres amateurs d’art. Laissez-vous happer par ses dessins, toujours réalisés sur le vif, sans retouche et d’une minutie incroyable… et dépêchez-vous de les collectionner.

Portrait de Christelle Téa
Portrait de Christelle Téa ©Philippe Comar

Les portraits et évènements dessinés par Christelle Téa

Outre ses dessins de lieux comme sa série réalisée dans l’imprimerie Idem à Montparnasse, qui retranscrivent à merveille le patrimoine culturel français, Christelle Téa exécute de nombreux portraits qu’elle réalise sur le vif : l’artiste saisit en une image la personnalité de celui qu’elle dépeint, dans son environnement, de la même manière qu’elle parvient à capter l’esprit d’un lieu.

Elle a ainsi par exemple effectué le portrait de Jean-Michel Alberola, artiste plasticien et professeur aux Beaux-Arts de Paris, qu’elle représente assis dans son atelier à l’atelier Idem, liant alors traits physiques et activité du personnage en une même image. De la même manière, elle a réalisé le portrait d’Antoine de Galbert, président de la Maison Rouge et collectionneur d’art, chez lui dans sa bibliothèque, entouré de mille objets, retranscrivant là aussi sa personnalité de collectionneur, dans une posture hiératique, regardant droit dans les yeux le spectateur avec un réalisme troublant.

Christelle Téa fige également, à sa manière, des conférences, cours, débats et tables-rondes, tels que la conversation avec Agnès b. au coeur des Nymphéas, animée par Philippe Piguet, historien et critique d’art, au Musée de l’Orangerie, le 17 juin 2016, ou encore la rencontre avec Michel Rein, galeriste aux Beaux-Arts de Paris le 6 février 2017. Les propos tenus sont retranscrits dans des bulles qui s’ajoutent au dessin, venant occuper l’intégralité de la feuille. Là encore, en une image, l’artiste capte l’essentiel, pour ne pas dire l’exhaustivité de l’évènement, dans un rendu esthétique qui invite à la lecture et à la relecture du moment.

Un parcours artistique exceptionnel

Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2015 – avec félicitations du jury à l’unanimité – Christelle Téa présente déjà un CV impressionnant, avec plusieurs expositions et distinctions à son actif.

En 2017, elle est la première artiste résidente au Musée Jean-Jacques Henner à Paris où elle réussit à capter parfaitement l’esprit des lieux.

Fin 2017 – début 2018 Christelle Téa passe deux mois en résidence d’artiste à Budapest, avec le soutien de la mairie de Paris, de l’Institut Français de Budapest et de la Budapest Galéria.

Elle expose en 2018 à l’hôtel Le Meurice ses dessins réalisés dans le célèbre palace parisien et, la même année, réalise l’affiche du Beaujolais nouveau de Georges Duboeuf, imprimée en lithographie chez Idem Paris et en offset.

Parmi ses récentes expositions personnelles, citons ses dessins du IXe arrondissement de Paris mis en lumière à la Galerie Chaptal en février 2019.

De nombreuses publications sont déjà parues à son propos et l’artiste a également remporté des prix prestigieux dès 2009. Pour ne citer que les plus récents, elle est lauréate en 2016 du Prix Spécial Coup de coeur de « l’Art est vivant » du Salon du D-Dessin ; elle remporte en 2017 le Prix David-Weill avec mention spéciale du jury et devient lauréate du Prix Soon et Atelier R.L.D.

L’artiste plasticienne s’impose aujourd’hui comme une illustratrice exceptionnelle de la création contemporaine, donnant une nouvelle dimension aux arts visuels.

Notre avis
Les dessins de Christelle Téa sont enivrants et vous happent, littéralement, avec sa façon unique de retranscrire le réel, mêlant à la fois simplicité et profusion de détails, doublée d’une époustouflante maîtrise technique ; ils invitent à prendre le temps de l’observation et sont tout simplement jubilatoires. À ajouter à votre collection, sans hésiter.

Les oeuvres de Christelle Téa en vente sur Achetez de l’Art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *