13 ans ! Le label 619, collection la plus explosive et décalée d’Ankama Editions, s’expose chez Achetez de l’Art

Le Label 619, studio de création français créé par RUN en 2008 – qu’il co-dirige depuis avec Mathieu Bablet, Florent Maudoux et Guillaume Singelin – fête ses 13 ans chez Achetez de l’Art en ce mois de mai 2021, avec sa toute première exposition collective : « 13 ans du Label 619 / 13 artistes », en partenariat avec BDNet Bastille.

Affiche de l’exposition du Label 619

RUN, créateur du Label 619 

Directeur de la collection, RUN est à la fois dessinateur, scénariste BD et apporteur de nouveaux talents au sein du Label. Depuis le début de sa carrière, il travaille sur son univers à partir d’influences provenant de l’âge d’or de la science-fiction, des séries Z et de la culture populaire latino.

Parallèlement au suivi éditorial et artistique des auteurs qu’il signe, on le retrouve au dessin et au scénario des cinq tomes de Mutafukaz, série s’inspirant de la science-fiction des années 50 en y mêlant des ingrédients contemporains comme le hip-hop et le catch. Il travaillera aussi à l’adaptation de son univers Mutafukaz en film d’animation.

Dès 2011, il lance la série DoggyBags, hommage aux pulps et aux comics d’horreur des années 50, les scénarios de la série spin-off de Mutafukaz : Puta Madre, etc. En 2019, il crée, avec Mathieu Bablet, Florent Maudoux et Guillaume Singelin, la LMB (La Mother Base), studio de création indépendant, et travaille sur un nouveau spin-off de Mutafukaz : Loba Loca (avec Guillaume Singelin au dessin).

En février 2021, il sort le premier volume de Mutafukaz 1886, avec Simon Hutt. Apportant un soin particulier aux publications, un magnifique coffret est proposé à la vente, pour les volumes à venir.

Mathieu Bablet

Mathieu BABLET est fan de films d’horreurs et de séries B. Fraîchement diplômé de l’ENAAI de Chambéry (enseignement aux arts appliqués & à l’image), il envoie le dossier de présentation de sa première BD à Ankama Éditions. Son one-shot post-apocalyptique, La Belle Mort, est immédiatement repéré par Run en 2011, qui lui propose de le publier sous son label 619. S’en suit en 2013 l’époustouflante fable mythologique Adrastée publiée en deux tomes puis en intégrale en 2016. La même année arrive le phénomène SF Shangri-La (75000 exemplaires vendus, GFK) sélectionné en 2017 au festival d’Angoulême. En 2018, friand d’un projet collectif, il lance en maître d’œuvre la série fantastique Midnight Tales, concept et format similaires à DoggyBags. Deux tomes par an sont prévus : l’un au printemps, l’autre à l’automne. En août 2020, il propose au lecteurs Carbone & Silicium, une nouvelle bd ambitieuse, qui impressionne à nouveau critiques et public.

Florent Maudoux

Florent MAUDOUX a été formé au dessin animé à l’école des Gobelins.

Amateur de films hongkongais, ses influences se situent à la croisée des mangas et de l’art classique italien ou encore des illustrateurs anglais du 19e siècle. Ses expériences d’animateur 3D et story-boarder dans l’univers du jeu vidéo (Eden Games), puis d’illustrateur et concepteur de figurines (Rackham), lui permettent de développer son art de la mise en scène, son sens du détail et sa palette de couleurs. Il met aujourd’hui ses qualités au service de la BD notamment avec DoggyBags et Freaks’ Squeele (dont la série à succès Funérailles) à Ankama Éditions pour le Label 619.

En octobre 2020, il propose un nouveau spin off de sa série Freaks’ Squeele : Kim Trauma, de quoi ravir ses nombreux fans !

Guillaume Singelin

Guillaume SINGELIN est le chef de file d’une nouvelle vague de dessinateurs qui réoxygènent la BD européenne. Très présent sur le net, il est remarqué par Run, qui lui propose en 2009 d’intégrer l’équipe de préproduction du long métrage Mutafukaz chez Ankama, après un galop d’essai sur le trailer de Mutafukaz tome 0.
Déjà reconnu pour ses qualités de dessinateur, Guillaume excelle dans la narration, domaine où son aisance graphique sublime l’originalité de ses découpages. C’est en 2011 que débute l’aventure The Grocery avec Aurélien Ducoudray, géniale fresque urbaine en cinq tomes mettant en scène le gang des cornerboys de Baltimore. En parallèle, il travaille aussi sur plusieurs numéros DoggyBags pour le Label 619.

On le retrouve ensuite au dessin et au scénario du one-shot P.T.S.D publié aux US par First Second et en France par Ankama au Label 619. Graphiquement magnifique, P.T.S.D. (post-traumatic stress disorder), en français « E.S.P.T. : état de stress post-traumatique », fait face à la réalité des vétérans de guerre qui doivent tenter de surmonter leur traumatisme à leur retour, sans aucune aide… En 2019, sort en plusieurs volumes, puis intégrale, le spin-off de Mutafukaz : Loba Loca très attendu par les lecteurs !

Une première exposition collective réunissant 13 artistes pour les 13 ans du Label 619 

Pour célébrer les 13 ans du Label 619 et rendre hommage à tout le travail accompli,  l’exposition réunira 13 artistes talentueux (et plusieurs guests) dans une ambiance chaleureuse : RUN, Florent Maudoux, Guillaume Singelin, Sourya, Yuck, Neyef, Baptiste Pagani, Jérémie Gasparutto, Prince Rours, Thomas Rouzière, Hutt, Chick et Mathieu Bablet.

Ce sera aussi l’occasion de proposer un rendez-vous exceptionnel aux fans et lecteurs, leur permettant de découvrir – et collectionner – des planches et illustrations originales jamais montrées en public, ainsi que 9 prints en édition limitée, réalisés pour l’exposition.

9 prints exceptionnels, en édition limitée

Achetez de l’Art propose pour l’occasion 9 prints en édition limitée, vendus en précommande, qui seront fabriqués à l’issue de l’exposition à l’Atelier Clot à Paris, sur un papier de qualité.

Label 619 - 9 prints en précommande

Informations pratiques

– ⚠️ Nouvelles dates : du 19 mai au 12 juin en ligne et à la galerie
– Du mardi au samedi de 11h à 18h30
– 24 rue de Lappe 75011 PARIS (m° Bastille)
– Evénement Facebook à venir

L’avis de notre expert BD Ludovic Monnier

J’ai découvert le Label 619 en lisant le tome 1 de Mutafukaz de Run, en 2006. Une véritable claque ! 

J’ai ensuite lu tous les tomes. Ayant eu une adolescence bercée par des comics, j’ai retrouvé le plaisir jubilatoire du format des histoires, du rythme et de l’attente générée d’un volume à l’autre. Le ton est d’entrée donné avec par exemple le « Disaproved by the Comics code authority » figurant en haut à droite de la couverture, et les avertissements au dos : violence / langage grossier / sexe / discrimination / drogues / original gangsters.

On l’aura compris, nous ne sommes plus dans « la BD de Papa », mais bel et bien dans un pavé jeté dans la mare editoriale, et petit à petit ce qui sera une révolution ! 

Mutafukaz ce sera une série en 5 tomes, puis une intégrale et un prequel. Et plus tard, des spin-off. Sans oublier un superbe film d’animation réalisé en collaboration avec un studio japonais : bref, la classe absolue !

Avec beaucoup de boulot et une super intuition sur les artistes de demain, Run va peu à peu s’entourer d’une extraordinaire équipe de créateurs pour développer la suite. Et cela va donner Doggy Bags à partir de 2011. Les fans de fantastique et horreur vont être comblés, et c’est toute une communauté de lecteurs qui va suivre le mouvement.

Qu’on soit né dans les années 70, 80 ou même 90 (quelques volumes plus tard), on jubile devant cette audace qui prend ses marques dans toutes les librairies. Dès le volume 1 de Doggy Bags, on voit apparaître Florent Maudoux et Guillaume Singelin, en 2011. Puis Mathieu Bablet, dans le volume 2 en 2012. Les histoires s’enchaînent, s’inspirent et revisitent les mythes, se les approprient accompagnées de styles graphiques absolument incroyables. Le mot d’ordre est de la création sans concession, et du pur plaisir.

Les uns après les autres, ils vont nous proposer des projets solos et de plus en plus ambitieux, que ce soit des séries ou de denses romans graphiques. J’aime particulièrement ce principe de collectif, où on peut imaginer qu’ils se stimulent les uns les autres, afin de donner le meilleur.

Cette équipe forme aujourd’hui le socle du Label, solide, et ce que Run a accompli là est exemplaire, dans un univers très concurrentiel et une surproduction éditoriale. Cela a apporté de la fraîcheur et du sang neuf, avec des livres soignés et conçu à 100% de la couverture à la 4e de couverture pour plaire à son fidèle lectorat.

Merci Run et les gars, car du plaisir, nous en avons pris et en redemandons !

Célébrer les 13 ans du Label 619, c’est réunir 13 artistes talentueux (et des guests), dans une ambiance chaleureuse qui rendent hommage à tout ce travail accompli. C’est aussi un rendez-vous exceptionnel proposé aux fans et lecteurs, une occasion unique de découvrir des planches et illustrations originales jamais montrées en public jusqu’à présent. 

Avec Achetez de l’Art nous vous invitons à un événement conçu pour marquer les esprits et les rétines et j’espère que vous y prendrez autant de plaisir que ce que j’ai eu à monter l’exposition.

En attendant cet événement qui fera date, nous vous invitons à suivre le Label 619 sur Instagram, Facebook et Twitter.

Étiquettes , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *