L’œuvre que nous vous présentons est une édition originale de l’Art moderne rédigé par Théophile Gautier en 1856 et paru chez Michel Lévy Frères, mise en vente chez Pierre Bergé & Associés en collaboration avec Sotheby’s le mardi 8 novembre 2016 à Drouot.

L'Art Moderne de Théophile Gautier - édition originale
Le lot 264 de la vente de la bibliothèque Pierre Bergé

Un livre rare, dans son édition originale, ayant appartenu à Stéphane Mallarmé

L’Art moderne de Théophile Gautier correspond au lot 264 de la vente. Dans cette œuvre, Théophile Gautier rassemble plusieurs écrits concernant la peinture et le théâtre, souhaitant établir les règles d’une esthétique moderne.

Cette édition originale est d’autant plus précieuse qu’elle a appartenu à Stéphane Mallarmé, qui a acquis l’ouvrage dans les années 1860 alors qu’il rédigeait ses premiers essais sur l’art.

L’ouvrage présente d’ailleurs la signature autographe du poète sur la page du faux titre.

Théophile Gautier, le plus grand critique d’art de son époque

Né à Tarbes en 1811, Théophile Gautier mania le pinceau et la plume avec la plus grande virulence. Il sera à la fois peintre et poète, romancier et critique d’art. Toute sa vie sera consacrée aux arts, conscient d’appartenir à un siècle de tournants décisifs.

Il n’aura de cesse de revendiquer l’art pour l’art, plaçant l’esthétique comme valeur supérieure à toute autre. « L’art, c’est la liberté, le luxe, l’efflorescence, c’est l’épanouissement de l’âme dans l’oisiveté » écrit-il dans Premières Poésies (1832).

Grand ami de Charles Baudelaire et de Victor Hugo, ils se voueront tout trois une mutuelle admiration. On lui doit plus de 2 000 essais sur la vie artistique de son époque, faisant de lui le meilleur témoin des arts de la Monarchie de Juillet jusqu’au Second Empire.

La vente de la bibliothèque Pierre Bergé, une vente aux enchères exceptionnelle

Ce livre rare de Théophile Gautier sera proposé aux enchères dans le cadre de la 2e partie (sur 6) de la vente de la bibliothèque personnelle de Pierre Bergé – l’ex compagnon d’Yves Saint-Laurent – se tenant à Drouot les 8 et 9 novembre prochains.

Cette vente aux enchères est unique à plusieurs égards : elle constitue une rarissime occasion d’accéder à de nombreuses pépites de la littérature mondiale, expertisées par Stéphane Clavreuil et Benoît Forgeot ; organisée à Drouot par Pierre Bergé & Associés en collaboration avec Sotheby’s, elle donne également lieu à une belle alliance de maisons de vente.

La première partie de la collection de Pierre Bergé a été dispersée en décembre dernier. Cette vente fut un franc succès puisque les 182 lots mis en vente ont rapporté plus de 12 millions d’euros.

La 2e partie de la bibliothèque de Pierre Bergé est plus spécifique, regroupant 376 œuvres de la littérature du XIXe siècle, depuis les préromantiques jusqu’en 1900 (de Sade à l’affaire Dreyfus) et se déroulera en 4 volets : l’un consacré aux Précurseurs, l’autre aux Romantiques, le troisième à l’écrivain favori du collectionneur, Gustave Flaubert, et enfin un dernier chapitre consacré aux Modernes. C’est dans cette dernière section que sera présentée notre œuvre.

À lire sur la vente et sur Théophile Gautier

L’intégralité du texte de l’Art moderne disponible sur Gallica
• Le site dédié à la vente de la bibliothèque de Pierre Bergé
• Le site de la Société Théophile Gautier

Détails de l’oeuvre

L’Art moderne de Théophile Gautier
Paris, Michel Lévy, édition originale de 1856
In-12 (179 x 110 mm), 304 pages
Demi-chagrin noir à coins, dos à nerfs, filets et tête dorés
Reliure de l’époque
Lot 264 de la vente du 8 novembre 2016 à Drouot
Exposition avant la vente les 4, 5, 6 et 7 novembre
Estimation : 4 000 – 5 000 EUR

Notre avis
Une merveille ! L’occasion d’acquérir un morceau d’histoire de l’art et de la littérature française. Enchérissez sur place ou via Drouot Live sur ce lot exceptionnel si vous le pouvez et n’oubliez pas de consulter les autres lots de la vente, avec des estimations qui débutent à 200 EUR.

L'Art Moderne de Théophile Gautier exposé à Drouot
L’Art Moderne de Théophile Gautier exposé à Drouot